Labyrinthe

La démarche est toujours la même: provoquer un niveau d’émotion tel que le moi s’éléve et se fonde au double, premier pas vers l’initiation qui met en action les zones dormantes du psychisme.

Les niveaux d’existence plus profondes ne pouvant être atteintes que par le sommeil, la mort ou l’initiation.

Dans le labyrinthe des cathédrales, le mouvement alterné provoque, comme sous une coupole, un vertige permettant le décalage du moi vers le double.

A la croisée de l’horizontale et de la verticale, c’est le Coeur, représenté par une rosace, emblème du Chakra du Coeur qui capte des énergies et les diversifie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :