Le plan des cathédrales

J’attaque enfin ma lecture du Mystère des Cathédrales de Fulcanelli. où le sous titre est « L’interprétation ésotérique des symboles hermétiques du grand oeuvre ». Quel programme! parfait pour moi !

J’en avais parlé ici : les cathédrales (ou églises) sont magiques, elles sont construites à un  endroit précis et d’une certaine façon pour recevoir des énergies et nous les transmettre.

 

Orientation

Chaque cathédrale à plusieurs entrées.. plusieurs lectures..et donc plusieurs façons de nous faire vivre la visite.

L’homme qui parcourt la cathédrale souhaite être en relation avec le ciel et la terre, trouver une harmonie (toujours cette question d’énergies telluriques et cosmiques). C’est un lieu de transmutation, une caisse de résonance des énergies. Elle symbolise la vie et doit agir sur nous, comme le labyrinthe à Chartres.

Habituellement, les pèlerins entraient par le portail nord/ouest car il représente la nuit, c’est là que la lumière est la plus faible. Le soleil va se développer symboliquement au sud. Nous naissons, nous mourrons et avec notre parcours au sein de la cathédrale nous suivons un chemin de vie, nous passons des ténèbres à la lumière.

Ainsi, l’est représente la naissance et l’ouest la mort. Mais c’est aussi à l’est que se trouve l’abside, là où le prêtre recevait la lumière prêt à la partager à tous.

Pour l’orientation précise des cathédrale, elle se fait habituellement par rapport à la lumière où  l’est doit être face au lever du soleil du jour d’anniversaire du saint patron du lieu. (c’est pour cela que parfois cela ne correspond pas à l’Est d’une boussole).

Souvent, les portails sont ainsi :

Le portail Nord va traiter de l’origine, de la création où la Vierge va tenir son fils sur une représentation de l’Eden (le monde parfait originel). Le portail Sud c’est l’incarnation avec la partie terrestre de la manifestation.

La cathédrale est sur 3 plans : Crypte, sol et voûte comme le Coprs, l’âme et l’esprit. La Crypte est alors le lieu de gestation et en sortant de la crypte l’homme nait spirituellement.

Le plan en Croix

Fulcanelli commence par analyser un détail très visible des cathédrales : le bâtiment a la forme d’une croix. Bien sûr on peut voir celle où Jésus a été crucifiée mais nous sommes là dans des recherches plus ésotériques. L‘alchimie pointe le bout de son nez et dans ce domaine la croix est le symbole du creuset (et ils ont la même racine latine crux).

La cathédrale est un atanor où tout se fait.

C’est dans le creuset que la matière première travaille, se fait purifier, meurt pour renaître. Cela ne vous rappelle pas l’histoire d’un petit gars de 33 ans ?
En avançant dans mes recherches je me demande si la Bible ne serait pas qu’une énorme métaphore. Et là je me rends compte que si nous voyons la Bible comme un grand livre alchimique alors le Christ en est la matière première.

Je reviens à l’histoire de la croix, si elle est le creuset et si nous marchons à l’intérieur d’une certaine façon : sommes nous à notre tour la matière première prête à être purifiée?

Sur les plans, la croix n’est pas symétrique, le choeur a une forme arrondie. Dans le livre, Fulcanelli fait référence à l’Egypte avec la croix ankh et sa pointe en forme de cercle, signe de vie éternelle et de cycle.

Après ce livre je compte lire le symbolisme de la croix de René Guénon, j’essayerai de faire un article plus approfondi sur ce symbole!

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :