Mars 2019 – Les doutes

Ca va mieux, C’est une bonne nouvelle non? En mars s’est débloqué quelque chose dans ma vie personnelle et ma vie spirituelle en a pris un (bon) coup !

Tout est arrivé avec des événements extérieurs que je ne peux contrôler, je dois donc rester positive et j’espère que cela continuera sur cette lancée ! Comme quoi, j’ai vraiment ressenti que sans le bon équilibre dans ma vie personnelle, ma vie spirituelle ne pouvait pas aller (je me sentais un peu démotivée, je lachais un peu).

Plein de signes se sont enchainés, j’ai été plus réceptive.
C’était le moment

Et en une semaine j’ai vu mon énergéticien et j’ai croisé une amie médium que je n’avais pas vu depuis plusieurs mois ! On a travaillé ensemble sur ce qui nous bloquait. Moi ça a été les doutes (toujouuuurs) : soins, exercices et travail magique. Ce qu’elle m’a dit m’a été confirmé par mes cartes le lendemain. Il me manque encore quelques réponses. Je sens que tant que je ne serais pas au clair avec tout cela j’aurais toujours des up & down et je ne serais jamais équilibrée dans ma vie spirituelle. Je sens que je tiens le bon bout, il me manque une mini chose !

Mes questionnements se portent sur les facultés, ça fait écho à cet article. Je remercie Valiel d’avoir commenté car ça m’a rappelé ces réflexions ! Je crois que je n’accueille pas ce que je ressens, j’ai beaucoup de mal car je veux des preuves, je veux tout comprendre (mais ça c’est ma personnalité, j’ai toujours besoin de TOUT comprendre). Je ne suis pas précise, je doute sur ce qu’entends ou je ressens. Rien n’est tangible en fin de compte et je souhaite des signes H24 pour ne plus douter.

Serge Boutboul disait qu’il fallait éviter d’être dans le doute, l’impatience ou l’égo quand on s’ouvre. C’est le mental qui nous bloque : mais comment différencier le mental du reste?

Qui croire? Est ce que j’invente?

J’ai décidé pour la première fois de commander une guidance auprès d’une médium. Je suis sortie de la séance rincée mais soulagée : j’avais mes réponses ! Je crois que de me l’entendre dire par quelqu’un que je ne connaissais pas a été encore plus fort. J’ai ainsi avec elle, pu recouper tout ce que l’on me disait depuis de nombreuses années.. ces rencontres non prévues avec des médiums, des mots sortis de nulle part. Comme un petit agent, j’ai suivi les pistes, je commence à tout comprendre et surtout, je le ressens comme « juste ». (au fond si ça nous parle au fond de nous, c’est sûrement juste )

C’est difficile d’en parler ici de façon clair car je dois encore intégrer et digérer tout ce qui m’a été dit lors de cette guidance. Mais je sens que je franchis un cap sur mon chemin, en laissant de côté ce qui m’empêchait d’avancer.

Pour la suite, je ne dois surtout pas retomber, douter.

Je vais y arriver !

Ps : je comprends maintenant pourquoi j’ai choisi cette image pour l’article ! Les leçons que j’ai comprise sont : j’ai tout en moi, je savais tout au fond de moi, je dois me faire confiance, je dois être patiente..

6 commentaires sur “Mars 2019 – Les doutes

Ajouter un commentaire

  1. Ton article me parle beaucoup! Et le doute est un des sujets que je compte aborder une peu plus tard. Ce n’est vraiment pas évident de se faire entièrement confiance et de se fier à ce que l’on ressent. Mais après tout, la réalité n’est jamais que ce que l’on perçoit et n’existe que de cette manière (Schrödinger le pensait comme ça aussi). Donc ce que tu peux penser inventer ou ressentir est bien une réalité pour toi.

    Aimé par 1 personne

    1. Tu as raison! Je pense aussi que nous vivons dans une société où on doit tout démontrer et avoir des preuves tangibles c’est très difficile pour nous de sortir de là ! Et puis toujours ce soucis de confiance en soi…

      Merci de tes mots !

      J’ai hâte de lire ton article !

      Aimé par 1 personne

      1. Je trouvais que ton article se rapprochait des mes questionnements autant ésotériques que quotidiens. Ma réflexion sur la notion de perception de la réalité vient d’observations et de contacts avec des personnes psychotiques. Pour elles, leurs hallucinations sont belles et bien une réalité tangible tandis que pour nous ce ne sont que des hallucinations. Dans ce contexte, celui qui hallucine trouve que c’est l’autre qui ne perçoit pas la réalité et déraisonne. Si on rapporte ça à nos expériences personnelles, ce que l’on voit, ressent ou perçoit est très différent de ce que la personne à côté de nous peut expérimenter. C’est aussi comme ça que j’ai appris qu’il n’existe pas une vérité, mais bien plusieurs qui peuvent coexister en même temps.
        Ça m’a permis de beaucoup me rassurer dans mon parcours ésotérique parce que parfois je me suis demandé si je n’inventais pas à force de vouloir voir. Et même en acceptant que ma perception des choses est une réalité, je crois qu’il est plutôt naturel de remettre les choses en question, surtout lorsque ça va à l’encontre de tout ce qu’on a pu apprendre.
        Au final, je me dis souvent que parfois notre cœur/corps est bien plus intelligent que notre cerveau… Parce que lorsqu’on perçoit quelque chose qui nous parle vraiment, notre cœur le comprend mais notre cerveau le questionne.

        Aimé par 1 personne

      2. Et ensuite, vient la question : où est vraiment la réalité? Comme tu dis, il n’y a peut être pas une vérité. Mais très difficile de défendre tout cela .. Merci pour ta réponse, en plus dernière phrase me parle beaucoup !

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :