Le développement personnel, spirituel et l’égo

C’est en écoutant les réflexions d’Iris Cantin (les chroniques du tarot) sur son Instagram que j’ai voulu écrire cet article. Elle parlait de la différence entre le Développement personnel et le Développement spirituel.

Le développement personnel reste dans l’ego. Mais attention, ce mot ne doit pas être mal pris. Nous avons tous un ego et c’est ce qui fait ce que nous sommes, nous en avons tous besoin. Là où c’est plus problématique c’est quand nous l’alimentons à l’extreme et surtout pour prendre une ascendance sur les autres.

Dans notre cheminement, nous commençons tous par du développement personnel : pour se comprendre, rechercher comment nous fonctionnons. C’est important de le faire pour ensuite passer au développement spirituel qui lui, va permettre un dépouillement de cet égo. Nous détacher de nos scories, Nous rapprocher de notre « Nous ». Enlever nos voiles d’illusions, nos masques.

Toutes mes recherches sur ma compréhension, le développement mes facultés pour être plus précise c’est évidemment de l’égo. Mais L’égo ce n’est pas Mal, on en a besoin pour se construire. Il ne faut juste pas s’identifier à lui.  L’égo c’est nous mais il ne faut pas être obsédé par lui et surtout, il faut ensuite passer le cap de travailler sur ce dépouillement. Ce n’est pas car on a des pierres ou des oracles que l’on est dans du développement spirituel, au contraire.

Iris, continue dans un autre post sur la problématique des étiquettes que nous nous donnons et que nous affichons aux yeux des autres. Elles nourrissent l’égo dans son mauvais côté. Elles permettent de dire : « je suis comme ça, je ne changerais pas, tu dois m’accepter ainsi » au lieu de dire « oui je suis comme ça mais à côté je fais un travail sur moi pour accepter ces ombres, pour les dépasser ». C’est plus facile de se cacher derrière car ce n’est pas « nous ».

Ces étiquettes nous bloquent dans notre évolution car elles nous empêchent de travailler sur nous. Elle donne l’exemple de ceux qui se disent hypersensibles, mais on pourrait aussi parler des adultes zèbre, des « sorcières », « chamanes », « travailleurs de lumière » et j’en passe. D’après moi et dans certains cas, mettre ces mots c’est se mettre en avant. Ces étiquettes peuvent nous apporter un pouvoir sur les autres et nourrir l’égo. On les affiche ouvertement plus pour le regard des autres que pour soi.


Entendre tout cela par quelqu’un d’autre m’a fait me rendre compte de ce qui pouvait me titiller sur des blogs ou les réseaux sociaux. Cet article n’a pas été évident à écrire car évidement je me suis reconnue dedans. Je suis assez contente de moi car j’ai toujours été très consciente de tout cela. J’ai toujours su au fond de moi que je faisais certaines choses pour alimenter mon égo. Et à propos des étiquettes, je me suis rendue compte que ça devait au contraire me pousser à me dépasser. Comme l‘hypersensibilité qui ne m’a pas enfermée mais m’a permise de m’accepter en tant que personne : non je ne suis pas anormale. Aujourd’hui, après avoir identifiée des points précis, je travaille dessus pour dépasser ce qui peut me bloquer.

Avec ces réflexions, je remarque depuis quelques mois que je commence à être dans ce développement spirituel et non plus personnel. Mon besoin de recherches, de mots précis (comme je le racontais ici), est évidement juste de l’égo. Je le sais et je l’ai toujours su. Maintenant je passe au palier suivant, je souhaite me détacher de tout cela.

Je ne lancerais jamais la pierre aux autres car chacun est sur son chemin, chacun avance à son rythme et doit vivre des expériences. Mais cela m’a fait beaucoup de bien d’entendre par quelqu’un d’autres des choses que je pensais mais que je n’avais pas réussi à mettre en mots.

Un commentaire sur “Le développement personnel, spirituel et l’égo

Ajouter un commentaire

  1. Très intéressant, le soi de sur moi (Freud) tu fais bien la différence, et la réalité de chacun se remarque c’est pourquoi j’ai retranscris objectivement les 7 shakras sur mon blog

    http://Www.formersavie.home.blog

    Laissant les âmes s’y retrouver et bifurquer d’un centre énergétique à un autre sans penser être où resté au même état d’être que l’on décide de ne pas voir hihi

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :