Ces symptômes vécus depuis 2012

Cet article sera très personnel. A mes proches, je n’en ai parlé qu’après, je me sentais un peu honteuse,  j’avais peur qu’on ne me croit pas. En fait, je ne me reconnaissais pas et je détestais me voir ainsi.

Je souhaite le raconter ici car je termine le dernier livre de Patricia Darré « Survivre dans le tumulte » et je crois que j’ai vécu la même chose qu’elle. J’aurais aimé lire tout ça plus tôt pour trouver pourquoi tout ça m’arrivait et surtout, pour ne pas me sentir seule.


En 2012, après un voyage à l’étranger je remarque qu’en rentrant j’ai des symptômes grippaux, de la fièvre qui partira vite et une fatigue énorme. Tous ceux qui ont déjà eu la grippe savent de quelle fatigue je parle, celle qui vous cloue au lie, vous avez du mal à faire que ce soit. Sauf que cette fatigue là , en fait, ne partira jamais.

Je fais donc des analyses de sang, on ne trouve rien..puis encore d’autres plus poussées 6 mois après, 1 an après.. rien. Ces fatigues s’accompagnent d’un poids énorme sur mes épaules, une lourdeur entre les deux omoplates. Elles étaient tellement devenues mon quotidien que je les appelais « mes fatigues » et je devais changer toute ma façon de vivre car je n’étais plus capable de vivre comme avant : je devais beaucoup dormir (mais malheureusement, je me réveillais toujours aussi fatiguée, je ne récupérais jamais), ne planifier qu’une sortie par jour sinon j’étais incapable de bouger ensuite (je me suis souviens des moments où je me levais, allais à la boulangerie et en revenant je devais me rendormir 2h car j’étais épuisée). En journée j’étais très souvent dans le brouillard, comme si j’étais dans une « gueule de bois ».. mais sans boire.

Tout ça a duré 3 ans, trois longues années. Epuisantes années où ces fatigues me cassaient physiquement mais aussi moralement. J’en pleurais souvent, de ne pas me trouver capable de faire toutes ces choses comme les autres. Et je remercierais toujours mon compagnon de son aide  durant ces années.

Pendant tout ce temps j’ai bien sur cherché, j’ai été voir des médecins mais toutes mes analyses étaient toujours très bonnes. Ils m’ont évidemment dit que c’était le stress ou une dépression mais non, je savais que ce n’étais pas ça. J’ai fait 6 mois de kiné pour que mes douleurs au dos ne partent pas, je me suis mise au sport, au yoga..rien. Comme la médecine traditionnelle ne trouvait rien j’ai décidé d’aller du côté des médecines moins tradi : étiopathe, kinésiologue, ostéopathe, shiatsu, reiki, énergéticienne, guérisseur.. rien. toujours rien. Ces fichues fatigues restaient.

J’étais démoralisée. Et j’en étais au point de vouloir tout tester pour trouver un remède. En 2015, une amie m’a parlé d’un énergéticien. J’ai décidé de le contacter, nous avons fait une séance et là.. j’ai pleuré. Non pas de peine mais de joie. A la fin de la séance je me sentais normale, sans douleur aux épaules, sans fatigue. 3 ans que je vivais quotidiennement avec tout ça et en 1h30 tout était parti. C’était incroyable, oui je n’y croyais pas.

J’ai pu comprendre la raison. Mon corps faisait cocotte minute et se déréglait d’un seul coup.  En fait j’emmagasinais un tas d’énergies, un tas d’informations mais je n’arrivais pas à les gérer. Je suis devenue d’un seul coup hypersensible. C’est pour cela que je me suis ensuite renseignée sur l’hypersensibilité , que j’ai compris l’importance de travailler ses énergies et de la protection. C’était pour moi la solution pour ne pas retomber dans tout ça. Depuis 2015, ces fatigues et maux de dos arrivent plusieurs fois par an, souvent après un choc émotionnels. Je suis devenue plus sensible à tout, et comme dans nos emplois du temps on ne peut pas forcément se reposer comme on veut, j’accumulais de plus en plus et ces symptômes restaient. Heureusement, cet énergéticien arrive à m’enlever ces maux à distance.


J’en arrive (enfin!) au livre de Patricia Darré! En le lisant, je me suis rendue compte qu’à partir de 2012 j’ai connu de nombreux changements dans ma personnalité. Je n’ai jamais aimé les grandes fêtes mais j’y allais très souvent avant, à partir d’un moment je n’ai plus réussi à être au coeur d’une foule. Aujourd’hui, je suis pétrifiée, je ne bouge plus, je ne me reconnais plus, je me sens vidée. C’est trop à gérer pour moi. Maintenant je ne tente même plus d’y aller.

J’ai commencé à avoir de plus en plus de vertiges et de malaises : lorsque je fermais les yeux, mais aussi dans mon quotidien. J’ai été voir un neurologue et passé un IRM… rien. L’assimilation de la nourriture était aussi devenue étrange chez moi, j’ai un laps de temps très court entre le temps où je commence à avoir faim et où je peux « tomber ». Je n’ai jamais vu ça chez quelqu’un d’autre. J’ai commencé à avoir du mal à m’exprimer, ne pas trouver mes mots, dire des mots à la place d’autres car ils sonnaient pareil, avant je n’étais pas du tout comme ça (ça peut s’expliquer par les smartphones, ordinateurs omniprésents, tout comme pour les problèmes de mémoire).

Tous ces symptômes, je les ai retrouvé dans le livre de Patricia Darré,  elle explique qu’en 2008 elle se sentait déprimée sans raison er d’une grande fatigue. Les médecins lui disaient que c’était une dépression, qu’elle devait se reposer mais ça n’en était rien du tout. Une amie à elle lui montre un article qui énumère tous ses symptômes qui seraient dus à un changement de fréquences vibratoires de la Terre (ouioui). La terre change, et ainsi va perturber certaines personnes plus ou moins fortement. On parle d’une nouvelle fréquence. (j’ai trouvé ça aussi fou que vous devez le trouver en le lisant ici). Elle parle aussi de la Théorie de la résonance de Schumann. Schumann, découvre que la terre a son propre champs d’énergie qui peut fluctuer suivant des orages magnétiques dus à l’activité solaire et logiquement fluctuer sur nous.

Voici d’autres symptômes qu’elle note en plus des fatigues/ douleurs / vertiges que j’ai connus  : Acouphènes, des envies de pleurer pour rien, nuits très morcelées, insomnies, fortes activités de rêves forts, bouffées de chaleur, douleurs inexplicables, problèmes digestifs apparus brutalement,  lassitude générale puis regain d’intérêt pour tout, changement dans nos relations, nos envies.

Ces symptômes viennent, restent ou repartent mais elle dit les avoir tous eu depuis 2008. Ils étaient plus forts chez elle à l’approche des pleines lunes.

Elle comprit avec ses recherches qu’elle se chargeait d’un flux d’énergie inexplicable, que tout le monde y est soumis mais pas au même degré et que la difficulté est de réussir à les digérer. Bien sur, ces symptômes peuvent aussi être tout autre chose c’est pour cela qu’il est important de consulter des spécialistes et des médecins.

Dans ce livre, elle parle d’un réveil : Il est en lien avec la vibration terrestre qui s’accroit. Patricia Darré remarque un éveil intérieur mais aussi extérieur : comme des mémoires de lieux qui apparaissent, des personnes se découvrant des ressentis de médiumnité ou encore des capacités de guérisseur. Un changement s’impose et il semble plus spirituel : que nous voulons nous vraiment?

Une aide pour gérer tout cela serait de se recentrer sur nous, la méditation, l’introspection, avoir confiance, l’ancrage. Trouver ce qui nous fait du bien et nous ressource (comme la nature),  être aligné avec nos aspirations profondes.


Je m’excuse de cet article de 4km mais je voulais être la plus précise possible en mettant à côté mon expérience et celle de Patricia Darré. Evidemment je ne sais pas si ce que j’ai vécu correspond exactement à ce que dit l’autrice mais ça a été vraiment étrange de lire tout ce que j’ai vécu et à peu près à la même période dans un livre.

7 commentaires sur “Ces symptômes vécus depuis 2012

Ajouter un commentaire

  1. Merci pour cet article, qui pourra en aider certains !
    Je ressens moi aussi plusieurs des symptômes décrits par l’autrice depuis presque dix ans. Oui, le monde est en train de changer…
    Bonne semaine !

    J'aime

  2. Bonsoir, je partage vos écrits. Cela me fait du bien de les lire.
    Tous ces symptômes sont là pour moi depuis 2015. Et cette incommensurable fatigue ces 2 dernières années. Comme vous j’ai consulté un énergéticien (ostéopathe). Une séance en février 2020, ou il décrit mon énergie comme recroquevillée, écrasée au centre de moi. Une autre séance en mars, cela allait beaucoup mieux Et j’y retourne prochainement en entretien sans attendre les symptômes.
    Merci Sincèrement pour votre partage.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :